Accueil  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Funny Games || Eun Jin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

nombres de messages : 17
je suis ici depuis : 07/07/2010
i'm born in : 09/04/1993
my age : 25
i live in : Île
mon passe-temps : Dancer ♥
mon humeur : Taquine

2010 Lets Go!

V.I.Ps
my friendship space:
dear diarie:

MessageSujet: Funny Games || Eun Jin   Ven 9 Juil - 16:19

    Je passai ma main droite dans mes cheveux pour démêler les nœuds qui y résidaient à l’aide de mes doigts effilés pour ensuite ramasser en une longue queue de cheval ma chevelure brune. J’attachai un élastique autour de ma couette et serrai le tout pour donner une coiffure simple mais parfaite pour un peu de sport. Suite à ma petite préparation matinale, j’enfilai mes baskets et sortit de ma petite habitation, barrant la porte de celle-ci une fois à l’extérieur. Je fis quelques étirements, histoire de me réchauffer rapidement, puis j’incérai les écouteurs de mon Ipod dans le creux de mes oreilles. Maintenant dans le rythme énergique pour faire mon traintrain routinier, je m’élançai dans un jogging le long de la plage. Une fois arrivé au port pour la traverser de l’Île à Séoul, je pris place à l’intérieur d’un traversier et, comme à ma grande habitude, allai me chercher un bon petit café saveur noisette.

    Pendant une bonne vingtaine de minute, je restai les bras accotés contre la clôture qui entourait le bateau, laissant mes yeux contempler le levé du soleil et ses nombreux rayons lumineux s’écraser sur l’eau endormi. Lorsque j’arrivai au débarquement des passagers, j’appelai un taxi et demandai à ce qu’il me conduise au parc Yeoido. Pourquoi cet endroit au lieu d’un autre? Tout simplement parce que mon cher ami m’y attend, comme la plupart des matins. Alors vous vous rendez compte que pendant plus d’une quarantaine de minutes, je voyage seulement pour passer un peu de temps avec lui? J’espère qu’il sait à quel point il est privilégié de m’avoir comme amie. S’il l’ignore, et bien je vais lui montrer que je ne suis pas toujours un petit ange…

    Donc encore une fois, pendant la balade en voiture, je regardai les édifices que composaient une partie de la ville. Ce fut seulement une dizaine de minute plus tard que je réussi à mettre les pieds sur l’endroit désigné. Je promenai mes prunelles sur les alentours pour distinguer une silhouette familière un peu plus loin. Eun Jin. Un petit sourire se dessina graduellement sur mes lèvres, contente, malgré tout, de voir mon ami. Tranquillement, je marchai vers lui, resserrant ma couette pour ensuite arrêter mon Ipod. Lorsque je fus à proximité de lui, je me hissai sur la pointe des pieds pour venir écraser ma main gauche sur sa tête, ébouriffant ses cheveux avec entrain. Un rire amusé s’extirpa de ma bouche avant que je ne me plante devant lui, croisant les bras sur ma poitrine.

    Min Ri « Prêt? »

    Bien entendu, seul lui savait ce que je voulais dire par cette question. Donc sans attendre une seconde de plus, je me tournai rapidement et commençai à courir. Une course folle d’à peine deux minutes s’en suivait. Et pour une fois, j’avais l’intention de gagner ce petit jeu enfantin. Car oui, jusqu’à maintenant, Jiji avait remporté toutes les courses. Pour l’instant, j’avais une bonne longueur d’avance vue que j’étais partie sans même donner un véritable signale, mais je savais que tôt ou tard, la distance entre lui et moi serait réduite et par la suite devancé par ce petit emmerdeur. C’est alors qu’une idée de génie me traversa l’idée. Je savais qu’en sautant par-dessus le petit buisson, j’arriverais bien plus vite au point final. Et ce n’est pas vraiment de la « triche » utiliser un raccourci, car après tout, on n’a jamais fondé de règlements à ce jeu!

    Sur ce, je sautai par-dessus le petit buisson et donner mes dernières forces pour arriver en première position. Je me tournai vers Eun Jin et lui esquissai un sourire digne d’un vainqueur bien fier.

    Min Ri « On ne se prosterne même pas devant la grande gagnante? »

    Je lui décrochai une moue adorable en lui faisant les gros yeux. Bien entendu, je pouvais encore rêvé d’obtenir de sa part des félicitations. Mais bon, j’ai le droit de rigoler un peu non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

nombres de messages : 12
je suis ici depuis : 05/07/2010
i'm born in : 25/01/1990
my age : 28
i live in : 서울
mon passe-temps : Danser
mon humeur : Epuisé

2010 Lets Go!

MessageSujet: Re: Funny Games || Eun Jin   Lun 12 Juil - 13:00

Ce jour là encore, la chaleur était présente, dès le tout début de la journée. Habitué à me coucher tard, pour me lever tôt, j'avais débuté ma journée au moment où le soleil n'avait pas encore commencé à briller au dessus de la ville. Rituel, manie ou trouble obsessionel du comportement, j'aimais particulièrement commencer ma journée avec quelques minutes de jogging, lorsque j'en avais la motivation et surtout, le temps. Je me rendais ainsi chez le boulanger, auquel j'achetais de nombreux croissants et pains au chocolat. Etre sportif et aimer le chocolat, paradoxal ? Peut-être. Ou pas. Tout dépend de la conception que nous avons des choses. En ce qui me concerne, je ne me refuse rien. La frustration m'empêche de bouger le moindre petit doigt. Ainsi armé de mes petites choses à grignoter, je repartais chez moi, toujours en trotinant. Je croisais tout les lève-tôt du quartier. Un homme d'affaire qui semblait très pressé, une vieille dame qui promenait son chien, et les premières voitures de la journée me faisaient entendre les premiers klaxons. L'ambiance d'une grande ville qui s'éveille, voilà une sensation qui m'est absolument indescriptible.

Une fois arrivé à bon port, je me précipitais dans les escaliers, les montant trois par trois, par crainte de rater un rendez-vous important. Je ne passais même pas par chez moi, pour récupérer les quelques affaires que je prendrai avec moi plus tard, et me jettais littéralement sur la dernière porte de l'immeuble qui donnait sur le toit. Heureusement, je n'étais pas en retard. Les premiers rayons arrivaient à peine. Je repris mon souffle, soulagé, et m'installais en appuyant mes coudes sur le bord du mur de sécurité. Un sourire se dessinait sur mon visage, et mes yeux brillaient, au point que je pouvais le sentir moi même. Machinalement, j'ai plongé ma main dans le paquet du boulanger, pour en ressortir un pain au chocolat que je commançais à grignoter tranquillement. C'était un début de journée rêvé. Voilà ce qui me disaient les battements de mon coeur. Je restais donc là, à observer cette énorme boule de feu diffuser petit à petit ses rayons de lumière dans les rues déjà bien agitées de Séoul. Je restais là, avec mes friandises au beurre et au chocolat, à admirer ce spectacle jusqu'à ce que mes yeux commencent à se plisser, signe qu'il était temps pour moi de me plonger dans l'agitation du monde.

Je descendais quelques étages, et finissais dans mon appartement. Sur la table du salon étaient posés ma bouteille d'eau, et mon brumisateur. Je prenais tout ce petit monde avec moi, ne lâchant pas non plus mon paquet de croissants, pensant que je pourrais partager mes biens avec mon amie, et quittais mon appartement. En bas de chez moi, j'étirais mes bras et ma colonne vertébrale avant de me diriger en direction du parc Yeoido. C'est là bas que j'allais retrouver Min Ri. Je marchais en respirant l'air d'un si bel été, et arrivait finalement au point de rendez-vous. Min Ri n'était toujours pas arrivée. C'est ce que constait mon champ de vision. Je déposais donc mes affaires à l'ombre d'un arbre et commençait quelques étirements pour me préparer à affronter la foudre de guerre qu'était mon amie. Soudain, une main se posa sur la tête, assez violemment dois-je dire. Après un petit bruit de mécontentement, je me dis qu'une seule personne pouvait être assez culotée pour me saluer d'une telle manière.

Quand elle apparu devant moi, je devinais presque dans ses yeux qu'elle préparait quelque chose.

- Prêt ?

A cette question, un immense sourire se dessina sur mon visage, rapidement éteint lorsque je constatais qu'elle n'avait même pas donné le signal de départ pour me duper, et partir avant moi. Je restais donc planté, la bouche entre ouverte, pendant un quart de seconde avant de commander à mes jambes de bouger pour rattraper cette fourbe de Min Ri. L'écart entre nous deux était à présent infime. Mais une nouvelle fourberie lui fit atteindre la ligne d'arrivée avant moi. Je m'arrêtais donc, au beau milieu de la course en me disant qu'il ne servait à rien de gaspiller ma précieuse énérgie pour un combat perdu d'avance. Au loin, j'entendais sa voix.

- On ne se prosterne même pas devant la grande gagnante ?
- Tu dois déjà connaître la réponse.


A ces mots, je me tournais rapidement pour retourner à l'ombre de mon arbre, récupérer mes affaires laissées seules.

- D'autant que la tricherie, c'est mal. continuais-je, dos à elle.

Je la sentais déjà arriver derrière moi, en courant, pour me sauter dessus, et m'assomer en me disant qu'elle n'a pas triché. Anticipant, je me tournais à nouveau face à elle, les bras croisés. Prise au dépourvu, et à seulement quelques centimètres de moi, son expression surprise se transforma en un joli sourire. Finalement je continuais ma route vers mes croissants.

- J'avais pensé partager mes pains au chocolat avec toi, mais finalement j'ai décidé que tu ne les méritais pas.

Honnêtement, peut-être que cette privation ne lui ferait rien au début. Mais en me voyant me régaler, peut-être qu'une réaction se dessinerait. Qui sait ?
Je récupérais ma bouteille d'eau et en bu une gorgée, puis me retournais vers elle.

- Aujourd'hui, je vais bosser la muscu. Surtout les abdos et les fessiers... Tu veux m'aider ? dis-je en ajoutant un petit haussement de sourcil.

Devant son air scandalisé, je laissais sortir un petit rire de satisfaction, avant de m'allonger et de commencer mes exercices.


Dernière édition par Sung Eun Jin le Mar 13 Juil - 12:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

nombres de messages : 17
je suis ici depuis : 07/07/2010
i'm born in : 09/04/1993
my age : 25
i live in : Île
mon passe-temps : Dancer ♥
mon humeur : Taquine

2010 Lets Go!

V.I.Ps
my friendship space:
dear diarie:

MessageSujet: Re: Funny Games || Eun Jin   Mar 13 Juil - 7:05

    Eun Jin « Tu dois déjà connaître la réponse. »

    Ma moue mignonne se transforma en une bouille faussement frustrée, mais le sourire amusé par la situation qui se dessinait peu à peu sur mes lèvres vint alimenter mon visage rabougris. C’est alors que le grand brun qui me sert d’ami me fit dos, rajoutant sur un ton tout aussi détaché de la vie :

    Eun Jin « D'autant que la tricherie, c'est mal. »

    Je roulai mes yeux, sachant indéniablement qu’il me tomberait dessus avec ce petit détail. Mais bon, je n’avais pas réellement à m’en faire, car je savais qu’au fond, même si Eun Jin a l’esprit compétitif, qu’il n’est pas si orgueilleux que ça. Enfin, c’est ce que je pense… Mais peut importe, dans tous les cas, il m’apprécie beaucoup trop pour m’en vouloir réellement après cette « tricherie », comme il le dit si bien. Mais bon, malgré cela, je ne pu m’empêcher de jouer la vilaine petite fille en accourant vers lui pour lui sauter sur le dos. Chose que, finalement, je ne réussi pas à faire. Monsieur avait prévu d’avance mon attaque et se tourna droit comme un piquet devant moi. Sur le coup, je fus tellement surprise que mes yeux devinrent certainement gros comme des boules de quilles. Et le fait que notre distance soit vraiment courte me fit sourire, bien que je me sente quelque peu mal à l’aise face à son visage inexpressif. Il faut dire que cet ami à une sacrée belle gueule et que ses yeux sont un peu trop captivants à mon goût. Je mis fait hein! Ne vous inquiétez pas. Je résiste à ses beaux et à son corps de dieu. D’ailleurs, je me suis toujours demandée pourquoi je n’avais pas vraiment d’attirance pour ce mec. Je sais bien qu’il y a des gens avec qui on ne soit voit véritablement pas entretenir une relation plus qu’amicale, ça je comprends. Mais Eun Jin est le genre de gars dont les filles raffolent! Fin bref… Faut pas chercher.

    Eun Jin continua sont chemin vers un arbre bien feuillu, là ou l’ombre serait de mise. Et je remarquai un petit sac dont j’ignorais le contenu. C’est alors que la voix de mon ami refit surface.

    Eun Jin « J'avais pensé partager mes pains au chocolat avec toi, mais finalement j'ai décidé que tu ne les méritais pas. »

    Mon sourire s’effaça d’un coup. Pain au chocolat! Non mais il agace cet enfant! J’adore le chocolat… Alors j’en veux! D’ailleurs, je l’aurai, coûte que coûte! Je le regardai prendre sa bouteille d’eau et en boire son liquide hydratant, les bras croisés sur ma poitrine, réfléchissant à une façon particulière de prendre ce qui devait m’appartenir. Il se tourna vers moi et, avec détermination, j’affrontai son regard avec soutenance.

    Eun Jin « Aujourd'hui, je vais bosser la muscu. Surtout les abdos et les fessiers... Tu veux m'aider ? »

    Avant même que je ne lui donne une réponse, il s’allongea sur le sol, me permettant de m’avancer tranquillement vers lui. Une fois proximité de son corps, je m’accroupis en petit bonhomme tout près de lui.

    Min Ri « Si tu veux un conseil pour travailler correctement tes fessiers, il faut tout d’abord oublier le pain au chocolat, car aussi non, ça va justement tomber là! »

    Je pointai son postérieur tout en me permettant de regarder mon ami avec un air convaincu. Puis, petit à petit, un sourire des plus coquins se logea sur la commissure de mes lèvres.

    Min Ri « Et comme je suis une amie fantastique, je vais fortement t’aider à te faire un fessier ferme et moulant! »

    Je lui lançai un clin d’œil amical avant de me pencher au dessus lui et d’attraper le sac de l’autre côté de sa silhouette. Par la suite, je me donner un petit élan pour revenir sur mes pieds de façon stable, toujours en petit bonhomme, et sortit un pain au chocolat. À cet instant précis, mes yeux devaient ressembler à des cœurs tellement la joie envahissait mon corps. Puis, j’allai me positionner au pied de mon ami, écartant les jambes de chaque côté pour asseoir mes fesses sur ses pieds. Ainsi, avec mon poids, il pourrait fait des redressements assit pendant que moi, je me gaverais dans son petit déjeuné. Je croquai donc avec vivacité à l’intérieur de ce délice avant de lancer à mon ami, la bouche pleine :

    Min Ri « Alors… Ch’est quand tu veux ! »

    Je léchai le bout de mes doigts chocolaté avant de reprendre une seconde bouchée, heureuse de pouvoir manger un tel goûter pour petit déjeuner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

nombres de messages : 12
je suis ici depuis : 05/07/2010
i'm born in : 25/01/1990
my age : 28
i live in : 서울
mon passe-temps : Danser
mon humeur : Epuisé

2010 Lets Go!

MessageSujet: Re: Funny Games || Eun Jin   Mar 13 Juil - 16:30

Allongé, j'attendais patiemment que mon amie réponde de manière positive à ma proposition, ce qui fut chose faite, admettons le, en grande partie grâce au lobbying exercé sur elle avec les pains au chocolat. Accroupie à mes côtés, elle formula un conseil de prof de danse, une de ces choses que je ne supporte pas entendre... et elle le sait très bien !

- Si tu veux un conseil pour travailler correctement tes fessiers, il faut tout d’abord oublier le pain au chocolat, car aussi non, ça va justement tomber là !

Elle avait sans doute le projet de me tuer, ou de me rendre fou. Les soirées télé et autres sorties à but unique, manger, lui ont bien montré que je ne suis pas du genre à me priver. Et je prouverai un jour qu'on peut avoir un corps tout à fait correct, et se gaver de pains au chocolat.
Alors que je la fixais, les sourcils levés accompagnés d'une petite moue, comme pour lui montrer ce que je pensais de son discours, je vis un sourire se dessiner sur son visage. Elle avait cet air d'animal guettant une proie, et pour être honnête, j'attendais de voir quel serait le prochain coup qu'elle me ferait. Cette interrogation trouva rapidement une réponse.

- Et comme je suis une amie fantastique, je vais fortement t’aider à te faire un fessier ferme et moulant ! lança-t-elle avant de se jeter violemment sur mon déjeuner.

Un petit cri scandalisé sortit de ma bouche. J'essayais d'empêcher Min Ri de me prendre le paquet, mais ce fut peine perdue. Elle s'installa ensuite sur mes pieds, en m'ordonnant presque de me mettre au travail. Je pensais rêver. Ou alors, c'était elle qui pensait être dans un rêve, qui sait. Croyait-elle vraiment que j'allais la laisser grignoter mes pains au chocolat sous mes yeux, sans que je ne puisse rien faire ? C'est bien ce que l'on va voir, dans ce cas.
En poussant un soupir énervé, et toujours en la fixant manger mes précieuses friandises, je commançais doucement mes exercices d'abdominaux. Au fur et à mesure que je m'approchais, et m'éloignais d'elle, la légère odeur du chocolat venait caresser mes narines, dans l'unique but de me mettre l'eau à la bouche. Min Ri, voyant celà, ne pu s'empêcher de me narguer en gémissant de manière à me montrer la douce satisfaction que lui apportait le fait de manger à ma place.

- Tu es ignoble.

Min Ri ne semblait pourtant pas réagir, et redoublait même ses bruits incessants et absolument insupportables. Je me décidais à devenir plus tranchant, mais toujours avec humour.

- Au fait, ça doit être horrible la frustration, à cause de ton métier. En fait, t'es en manque, alors que moi, je peux manger autant que je veux. Triste sort, n'est-ce pas ?

Là, une réaction s'était dessinée. Enervée, ou peut-être tout simplement d'humeur taquine, elle me lança un regard noir dans lequel on pouvait lire tout de même un sourire, comme pour me faire comprendre que je n'avais pas forcément tord.
Alors, connaissant bien Min Ri, je m'attendais à une réaction des plus mesquines, qui ne tarda pas à arriver. Tout en me regardant continuer mes abdos, celle-ci approchait le pain au chocolat de mon visage à chaque fois que je me relevais, de manière à ce que mon nez puisse de mieux en mieux sentir cette douce odeur. Puis, au dernier moment, quand j'essayais de l'attraper avec la bouche, celle-ci le mettait hors de ma portée. Mais je connaissais le point faible de mon amie, sa curiosité ! A bout de forces, je retirais mon tee-shirt, dévoilant ainsi mon corps aux yeux de la jeune fille.

- Je crois... que je vais mourir grillé.

Bien qu'il n'y ai rien entre nous, je sais que Min Ri a l'oeil qui glisse facilement quand elle en a l'occasion. Profitant ainsi du moment d'absence que j'avais créé en lui permettant de poser ses yeux sur mon ventre dont les muscles étaient en feu, j'attrapais son poignet, lui enlevais le pain au chocolat des mains avec ma bouche, et attrapais ses hanches pour la faire glisser sur le côté. Les rôles étant inversés, je me retrouvais en position de force pour lui voler le paquet. Celle-ci tenta de le retenir, et un morceau de papier fut déchiré. En un mouvement habile, je me relevais, et m'éloignais d'elle, une partie de mon trésor dans la main, l'autre dans la bouche.
Je m'éloignais en sautillant, tout en lui faisant face, un sourire se devinant sous le pain au chocolat. Elle, abasourdie, me fixait avec un regard qui semblait me dire que je ne perdais rien pour attendre.

- Une course à pied, pour te faire attraper le paquet. Ca t'aiderait peut-être à perdre tout le chocolat que tu viens d'ingurgiter ? dis-je, en mordant dans un morceau.

Ayant lâché ces mots, je me mis à courir dans le sens opposé à elle, en lui faisant signe de se dépêcher, avant qu'il ne reste plus rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

nombres de messages : 17
je suis ici depuis : 07/07/2010
i'm born in : 09/04/1993
my age : 25
i live in : Île
mon passe-temps : Dancer ♥
mon humeur : Taquine

2010 Lets Go!

V.I.Ps
my friendship space:
dear diarie:

MessageSujet: Re: Funny Games || Eun Jin   Jeu 15 Juil - 8:35

    Une joie intense chatouilla mes papilles gustatives lorsque le pain au chocolat vint atterrir dans ma bouche. Cette douce saveur alléchante et monstrueusement bonne m’emplissait de bonheur pour une raison inconnue. Il faut dire que je suis plutôt facile à rendre heureuse, surtout lorsqu’il est question de nourriture. Puis il faut ajouter quand ce moment même, je suis entrain de faire baver un ami en lui mangeant son propre déjeuner en pleine tronche. Alors voilà, cela expliquerait très bien le pourquoi du comment je suis si contente de déguster cette merveille en ce si beau matin.

    C’est donc sur cette excitation qu’Eun Jin se mit à faire des redressements assit. Au fur et à mesure qu’il se levait, je faisais exprès de prendre une boucher, simplement pour le narguer avec SA sucrerie. Puis, l’envie d’y ajouter un peu plus d’ardeur me parvint à l’esprit. Sans plus attendre, je laissai entendre de petit « Mmh » par ici et de petit « Uhm » par là.

    Eun Jin « Tu es ignoble. »

    À cette déclaration, je ne pue qu’anticiper un sourire narquois, totalement fière de mon coup. Je doubler mes petits cris de plaisirs seulement pour le rendre encore plus fou, mais se petit malin se servit de sa voix pour enterrer ma joyeuseté.

    Eun Jin « Au fait, ça doit être horrible la frustration, à cause de ton métier. En fait, t'es en manque, alors que moi, je peux manger autant que je veux. Triste sort, n'est-ce pas ? »

    Je fronçai les sourcils et le fouettai du regard, mécontente de la vérité que dégageaient ses paroles. Je savais très bien qu’en mangeant cette petite gâterie, je devrai faire d’avantage de sport simplement pour brûler les calories d’accumuler… Mais n’étais-je pas justement présente pour ce genre d’activité? Sans trop me préoccuper de son blabla, je continuai de l’agacer en lui approchant le morceau des lèvres une fois qu’il était pratiquement en position assise. Et bon, comme tout le monde peut sans douter, je distançais le pain de ses dents aussitôt qu’il essayait de s’en approprier. C’est alors que monsieur décida d’enlever une pelure, attirant TOUTE mon attention. Habituellement, je ne m’acharne pas trop sur ce genre de truc. Mais lorsque le physique de votre copain se retrouve devant votre figure et que son corps ressemble nettement à celui d’un Dieu Grec – Apollon dit-on -, n’importe qui se permettrait de mater cette musculature. Et bon, bien entendu, cette manœuvre était entièrement un piège et, naïve comme je suis, je tombai dans le panneau. Eun Jin empoigna mon poignet, mordit à pleine dents à l’intérieur du pain au chocolat et me fit chavirer sur le côté en posant une main sur ma hanche. Voilà qu’en une fraction de seconde, je me retrouvai en position de faiblesse et… Rouge comme une tomate. L’imbécile heureux se releva sans trop de mal, bien que je tentais toujours de tenir fortement le reste du sac. Mais au final, il réussi à s’écarter de moi avec le magot, me laissant en plan avec un sourire des plus… Craquant.

    Eun Jin « Une course à pied, pour te faire attraper le paquet. Ca t'aiderait peut-être à perdre tout le chocolat que tu viens d'ingurgiter ? »

    Je le toisai du regard avant qu’il ne s’élance dans une petite course folle, me faisant des signes pour m’inciter à le suivre le plus rapidement possible. Et comme il ne perdait rien pour attendre, je me levai en moins de deux, ramassai son tee-shirt et me lançai à sa poursuite, ou plutôt, à la poursuite du somptueux délice qui résidait à l’intérieur du sac.

    Courant à une vitesse folle sur mes deux jambes, je réussi à la rattraper, mais avec une certaine difficulté. Une fois que je fus à proximité, je tandis ma main gauche vers son avant-bras pour l’agripper et l’attirai en ma direction. Nous faillîmes tomber mais gardâmes une certaine équilibre qui nous permis de rester debout. Une fois face à face, je me mis sur la pointe des pieds pour allez chercher le sac qu’il levait dans les airs. Je sortis le bout de ma langue, comme si ce geste allez m’aider à attraper ce que je désirais, jusqu’à ce que j’aperçoive encore un petit bout de pain au chocolat dépasser de la bouche d’Eun Jin. Sans me poser de question, je refermai ma bouche dessus. Au même moment, je compris que je ne touchais pas seulement le pain avec mes lèvres, mais aussi celles d’Eun Jin. Mes yeux devinrent ronds comme des boules de quilles et, malgré ça, je ne fis rien. J’étais figé sur place, comme une statue de marbre. Disons que j’avais vraiment mal calculé mon plan.

    Notre excitation s’étant changé en un certain mal aise, je finis par cligner des paupières et croquer ma bouchée, m’écartant de son visage. Je remis mes pieds à plat sur le sol et contemplai le sol parsemé d’herbe. Je touchai mes lèvres du bout des doigts de façon aucunement subtile. Puis, je le regardai avec un drôle d’air avant de lui rendre son tee-shirt de façon un peu plus brusque que je ne l’aurais voulue.

    Min Ri « Rhabille-toi… Espèce d’exhibitionnisme … »

    À ces mots, je lui enlevé son sac pour le reprendre et reculai d’un pas. Je lui fis dos avant de sortir le dernier pain. Je m’apprêtai à le manger mais décidai de le séparer en deux. Je me retournai vers Eun Jin et lui tendis une moitié Au moment ou il était sur le point de refermer son emprise sur la nourriture, je reculai ma main, l’éloignant de sa portée.

    Min Ri « Tu sais, t’es pas obligé de me montrer ton corps et de m’embrasser pour avoir ton pain au chocolat… »

    Bien entendu, j’exagérais sur l’épisode du baiser, mais je trouvais ça plutôt marrant de tout mettre sur sa faute.

    Min Ri « Suffisait de me le demander… »

    Je lui tirai la langue avant d’approcher le morceau de pain au chocolat près de la bouche de mon ami. Puis, sûrement sans qu’il ne s’y attende, j’écrasai le pain sur ses lèvres en rajoutant, sur un ton amusé :

    Min Ri « Allez, mange !»

    Puis j’éclatai de rire, incapable de contenir plus longtemps le sérieux qui m’avait envahi après… L’incident.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

nombres de messages : 12
je suis ici depuis : 05/07/2010
i'm born in : 25/01/1990
my age : 28
i live in : 서울
mon passe-temps : Danser
mon humeur : Epuisé

2010 Lets Go!

MessageSujet: Re: Funny Games || Eun Jin   Jeu 15 Juil - 19:38

Enfin, elle se décidait à me courir après. Un temps de réaction un peu plus long que les fois précédents, remarquais-je. Mais bon, ce n'est pas très grave. L'important est que la course avait enfin commencé.
Il est bien connu que la force d'un homme est bien supérieure à celle d'une femme. Sachant celà, le gentleman que je suis ralentit au bout de quelques mètres pour la laisser me rattraper, et pimenter légèrement le jeu. Pourtant, elle arrivait tellement fort derrière moi que je crus perdre l'équilibre et m'étaler sur l'herbe, d'un vert hypnotisant. Cependant, je restais bien droit sur mes jambes et décidais de lui faire face, tout en levant le paquet au dessus de ma tête. La regarder se battre avec la loi de la gravité pour quelques grammes de chocolat était absolument hilarant. Min Ri n'arrêtait pas de sautiller sur la pointe de ses pieds avec un visage totalement déterminé. Cependant, sans m'en rendre compte, je n'avais pas encore terminé le morceau de pain au chocolat que j'avais dans la bouche, et avais laissé dépasser un bout de pain de mes lèvres. Soudain, je sentis le souffle de Min Ri de plus en plus proche, pour finalement sentir ses lèvres posées sur les miennes. Sous le choc, je ne sais pas vraiment quelle a été ma réaction. Est-ce que je suis seulement resté planté là ? Mon sourire s'est-il effacé ? Je ne crois pas. Je pense que l'information n'a sûrement même pas eu le temps de se transformer en message nerveux pour atteindre mon cerveau que Min Ri était déjà redescendue de la pointe de ses pieds, et m'avait volé mon morceau, ce qui admettons le, m'ennuyait plus que le petit baiser échangé furtivement.
Sa gêne était tout de même tout à fait risible. Même si je ne voyais pas vraiment quel était le problème, son attitude me laissait perplexe, et ma réaction se fit languir. C'est alors que pour meubler, Min Ri me jetta mon tee-shirt dessus, un poil énervée.

- Rhabille-toi… Espèce d’exhibitionniste…

Dans l'incompréhension la plus totale, j'attrapais mon vêtement, et laissais mon amie récupérer le paquet pour finalement la voir s'éloigner de moi avec son butin. Alors que je remettais mon tee-shirt, je la sentis revenir vers moi. Ou plutôt je sentais l'odeur du chocolat s'approcher de plus en plus de mon visage. C'est ainsi que je constatais qu'elle avait eu la bonté d'âme de couper le pain au chocolat en deux, dans le but de le partager. J'essayais d'attraper le dit morceau, mais elle l'éloigna de ma bouche.

- Tu sais, t’es pas obligé de me montrer ton corps et de m’embrasser pour avoir ton pain au chocolat…

Penché vers elle, je lui fis un si grand sourire que mes yeux en furent plissés. A vrai dire, je connais bien ses petites manies à présent. Min Ri adore renvoyer la faute sur les autres, surtout quand cet autre se trouve être moi. J'attendais la suite de ses accusations.

- Suffisait de me le demander…

J'aurais bien éclaté de rire, si seulement cette affirmation ne laissait pas apparaître de manière particulièrement évidente sa gêne. Autant éviter de l'énérver et de la gêner d'avantage.
Elle approcha de nouveau le pain au chocolat de mes lèvres pour ensuite me le fourrer de manière aggressive dans la bouche.

- Allez, mange !

Choqué par tant de brutalité, je la regardais s'éloigner, ma friandise entre les lèvres, et commençais à la grignoter sans même utiliser mes mains. Une habitude d'étudiant, parait-il. Je me décidais ensuite à la suivre pour continuer nos exercices sous l'ombre de notre désormais bon vieil arbre plein de feuilles bien vertes. En trotinant, j'arrivais jusqu'à elle et la prenais par les épaules. Puis, en utilisant finalement ma main, je retirais le pain de ma bouche pour lui parler, la bouche à moitié pleine.

- C'était bien ! le regard de Min Ri sur moi changea du tout au tout. Je veux dire, ta combine pour essayer de m'embrasser et de mettre tes doigts dans ma bouche. C'était bien trouvé ! Mais... « suffisait de demander »

La surprise la fit s'arrêter de marcher. Effectivement, j'aime beaucoup m'amuser à ça avec elle. Toujours trouver un détail pour la mettre mal à l'aise, ça m'amuse bien. Je suppose que ce qui m'amuse le plus, ce sont ses réactions absolument scandalisées. Comme elle était arrêtée, je me retrouvais devant elle, et tout en tournant sur moi même et en avançant en même temps, je chantais sur un air improvisé.

- Ta stratégie a fonctionné, bravo ~ ♪

Je voyais ses sourcils se froncer, et ajoutais :

- Par contre, désolé de te décevoir, mais tu n'es pas mon genre.

En lui disant celà, je savais très bien que ce qui allait le plus l'énerver dans ma phrase ne serait pas le fait qu'elle ne soit pas mon genre. Non, ce serait plutôt le fait que je puisse penser que je lui plais. J'étais persuadé de la rendre verte de rage.
Bien sûr, entre Min Ri et moi, c'est loin d'être de l'amour. Ou au contraire, c'est bien plus que celà. Un amour tel qu'il nous serait totalement impossible de toucher à l'autre par un trop plein de respect, mais aussi de considération. Min Ri et moi, c'était tout bonnement inconcevable. Sachant celà tout les deux, nous nous amusons souvent avec ce fait là. Dans un léger rire, un comme ceux qu'émettent les enfants, j'atteignis notre arbre, et utilisais mon brumisateur. Il faisait une chaleur étouffante dans la capitale Coréenne ces jours-ci. Prenant conscience de celà, je retirais à nouveau mon tee-shirt pour envoyer quelques gouttes d'eau sur mon torse au moment où Min Ri revint, le regard toujours aussi noir.
En souriant je me mettais à genou sur le sol, en lui disant de venir mettre ses genoux entre mes jambes pour qu'à son tour, elle puisse faire quelques exercices travaillant les abdominaux, ce qu'elle fit presque sur le champ.

- Par contre maintenant qu'il n'y a plus de pains au chocolat, tu vas devoir aller jusqu'à cent abdos pour la première série. Et comme à la base, c'était mon paquet, acheté avec mon argent, et que tu n'as pu y toucher que grâce à mon extrême bonté, je veillerai personellement à ce que tes exercices soients fait dans les règles de l'art.

Avec un sourire angélique, je commençais à taper son ventre avec mon tee-shirt, tout en commençant mon job improvisé d'entraîneur.

- 1... 2... 3...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

“Contenu sponsorisé”


2010 Lets Go!

MessageSujet: Re: Funny Games || Eun Jin   

Revenir en haut Aller en bas
 

Funny Games || Eun Jin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
2010 lets go :: 서울
Seoul
 :: 아름다운 풍경 :: 여의도공원
-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit